Error : File plugins/slideshowck/autoloadarticlecategory/helper/helper_autoloadarticlecategory.php not found !

Ça fait un moment que je fréquente un forum d’entrepreneurs. En fait ça fait un peu plus de six ans. Au départ pour trouver des informations, puis maintenant pour faire part de mon expérience et aider les autres.

J’apprécie généralement de voir ce qui se passe, d’aider les gens ou simplement de les rassurer alors qu’ils se lancent dans la grande aventure de entrepreneuriat, comme je l’ai fait il y a maintenant un peu plus de six ans.

Parmi les questions qui reviennent régulièrement se trouve celle de la TVA. Je l’ai étudiée en terminale (Sciences Économiques et Sociales) et je remercie mon prof d’économie de l’époque (Monsieur Rohmer, je me souviens de vous !), car maîtriser la TVA m’est très utile dans ma vie d’entrepreneur et n’est manifestement pas donné à tout le monde.

Du coup, à force de me répéter, j’ai eu envie de faire une petite synthèse pour tous les entrepreneurs qui pataugent dans la TVA ! Cet article ne se veut pas une étude exhaustive et approfondie de la TVA, mais une base pour débuter et comprendre de quoi il retourne.

Je sais que beaucoup d’indépendants (avocats, huissiers, médecins, etc.) n’ont pas forcément les moyens de s’offrir les services d’une secrétaire, fut-elle indépendante et payée à la tâche comme votre serviteur.

Beaucoup d’entre vous se voient contraints de taper eux-mêmes leurs documents, parfois longs. Mêmes si les plus jeunes sont nés dans l’ère de l’informatique, il est parfois rébarbatif de faire ce travail. Mais, une fois n’est pas coutume, l’informatique peut vous aider, pour peu que vous sachiez comment l’y contraindre.

Dans ce billet, je vous livre quelques-unes de mes astuces qui me facilitent la vie au quotidien et me permettent de travailler un peu plus vite. Bien entendu, l’informatique n’est là que pour faire ce qu’on lui demande et ne se substitue pas à l’utilisateur ! Ne comptez pas sur lui pour faire tout le boulot à votre place !

Mais Word est parsemé de petits outils qui peuvent vous aider !

À l’heure où Internet est un vecteur de communication important, beaucoup sont encore perdus et on ne leur en voudra pas. C’est compliqué et quand c’est expliqué par des professionnels… ça le devient encore plus (si, si, je vous jure) !

Nom de domaine, hébergement, site internet... il y a quelques petites choses à savoir pour ne pas se sauter à l'eau les yeux bandés.

Aujourd’hui, j’ai décidé de vous aider à vous y retrouver un peu pour mieux choisir les services dont vous pourriez avoir besoin.

Afin de préserver l’anonymat de (presque) tous les protagonistes, la plupart des noms ont été anonymisés (mais en réfléchissant un peu, vous pourrez les retrouver facilement !).

Aujourd’hui, j’avais envie de parler politique, de parler de ces gens qui nous/vous traitent de #captateurs, mais ne paient pas leurs impôts (ou leur kiné, leur loyer, etc…), ceux qui viennent sauver la France (ou leur peau en récupérant un peu d’immunité), ceux qui s’occupent de leur carrière et de leurs ambitions avant de s’occuper de nous, mais non ! C’est trop déprimant !

Alors j’ai décidé de partager mes bons plans logiciels. Depuis cinq ans que je suis installée en tant que profession libérale (#nantie que je suis !), j’ai mis en place un certain nombre d’outils gratuits ou payants au service du développement de ma petite entreprise.

Je me rends compte que ces outils sont peu connus bien qu’ils proposent des solutions tout à fait professionnelles que ce soit pour votre site Internet, pour votre prospection (ceux qui ont le droit d’en faire), pour la gestion de votre entreprise (ça, ça concerne tout le monde) ou pour bien d’autres choses pratiques au quotidien.

En ce jour de manifestation contre l’amour et l’égalité, j’ai envie de faire un contre-pied et de partager !